Bonne nuit… ? ...

Réveillons-nous… avant qu’il ne soit trop tard !

Publié le samedi 25 mai 2013

Les Sombreffois ont pu le constater : les survols de notre commune augmentent d’année en année, en particulier avant 7h00 et en soirée. Ceci est évidemment lié à la croissance ininterrompue des activités de l’aéroport de Charleroi. Le risque est grand que suite à des pressions, en particulier de Ryanair (80 % de l’activité de l’aéroport !), les heures d’ouverture de celui-ci ne soient encore élargies. Une menace pèse au-dessus de nos têtes… (voir article « Histoire d’un grignotage… vers des vols de nuit ? »).

Il est vrai que le développement des activités aéroportuaire à Charleroi a permis la création d’emplois dans la région. Mais l’argent public dépensé dans ce secteur (des dizaines de millions d’€) aurait été mieux utilisé s’il l’avait été dans des secteurs bien plus créateurs d’emplois voir l’article «  Ryanair : les secrets d’une réussite » : comment cette compagnie vit des subsides publics et de l’exploitation de ses travailleurs.

Sachant que le transport aérien est le mode de transport le plus émetteur de gaz à effet de serre, ne serait-il pas préférable de créer des emplois inscrits dans le développement durable ? En outre, le gouvernement wallon ne fait pas respecter les normes de bruit par les compagnies aériennes … tout simplement parce que le décret permettant de prendre des sanctions (plus de 1.000 dépassements par an !) n’a, après des années de tractations, n’est toujours pas prêt !

Nous appelons nos concitoyens à la vigilance. André Antoine, ministre wallon en charge des aéroports, a exprimé à plusieurs reprises sa volonté d’augmenter encore les activités de l’aéroport de Charleroi (on parle même de les doubler d’ici 2020 !). Il a octroyé un permis autorisant l’allongement de la piste de 650 mètres afin de permettre « de nouvelles destinations situées à plus de 3h30 de vol ». Il a d’ailleurs déclaré : « L’objectif est de lancer des vols transatlantiques à partir de Charleroi. On doit passer du stade d’un aéroport d’envergure régionale à un aéroport d’envergure nationale et, ensuite, d’envergure internationale ! ». Inquiétant…

Les activités de l’aéroport de Charleroi doivent rester dans des limites supportables pour les riverains. Les heures d’activité de l’aéroport ne peuvent plus être élargies ! Il en va de notre qualité de vie et de notre santé !

Forum