Danielle Hallet

3ème place

Publié le mardi 18 septembre 2012

FORMATION / PROFESSION

Assistante sociale et licenciée en communication. Je suis chargée de projet dans un service de promotion de la santé qui s’adresse en particulier aux jeunes et aux étudiants de l’enseignement supérieur, à Louvain-la-Neuve.

ENGAGEMENT POLITIQUE

Engagée dans la locale écolo de Sombreffe depuis plusieurs années, j’apprécie de pouvoir collaborer à des projets concrets. J’ai été conseillère au CPAS pendant 5 ans et j’ai veillé en particulier à ce que l’aide sociale ne consiste pas que dans l’aide matérielle de toute première nécessité mais puisse aussi servir à créer du lien social.

Je me suis battue aussi pour relancer un groupe de femmes qui se retrouvaient dans un atelier de couture.

Par ma présence dans la locale d’écolo, j’essaie de contribuer au développement d’une politique proche du citoyen : je fais partie aussi de la Commission locale de développement rural qui met en place des projets concrets, avec les citoyens, pour le bien-être de tous dans la commune. Je pense qu’il est important que chacun, même modestement, participe à la politique communale.

La politique, c’est l’affaire de tous, surtout si on est déçu de la politique.

QUI SUIS-JE ?

Mariée et maman de deux grands ados, j’ai 54 ans et j’habite Sombreffe.

Avec deux amis, nous avons lancé les Dimanches sympas qui proposent des sorties covoiturées, le dimanche. Avec un minimum d’organisation et de simplicité de moyens, ces sorties donnent l’occasion de découvrir des lieux proches de chez nous et de rencontrer des habitants de la commune, dans un esprit d’ouverture.

Depuis toujours la proximité de la nature, l’observation des oiseaux et des plantes me ressourcent : rien ne me fait plus de bien qu’une grande balade !

THEMES QUI ME TIENNENT A CŒUR POUR MA COMMUNE

1. Les jeunes : d’une part, pour leur donner la possibilité d’exprimer leurs souhaits au sein de la commune. D’autre part, pour leur permettre de se retrouver dans un espace intérieur qui leur est réservé, au sein d’une structure plus large de quartier, à Sombreffe.

2. La culture dans un esprit de rencontre et de création de liens sociaux : promouvoir l’expression artistique locale, les fêtes de quartier, autour de repas de qualité, si possible bios et/ou locaux.

3. L’accueil et la rencontre des personnes étrangères, en particulier des personnes qui font une démarche de demande d’asile politique.

UNE PHRASE QUE JE SOUHAITE PARTAGER

Un pas dans la neige peut ébranler la montagne ! Edmond Jabes.

ME CONTACTER

0478/777 526 daniele.hallet@skynet.be

Forum