Survols aériens de Sombreffe :

Faisons-nous entendre… avant que ce ne soit pire !

Les Sombreffois étaient invités, début décembre, à une réunion d’information sur l’extension de la piste de l’aéroport de Charleroi Gosselies. Nous pouvons émettre nos avis sur ce projet avant le 6 janvier 2017. Notre qualité de vie est menacée, il est urgent de réagir !

Publié le lundi 26 décembre 2016

Un constat  : les survols de notre commune augmentent d’année en année. Ceci est évidemment lié à la croissance ininterrompue des activités de l’aéroport de Charleroi, particulièrement très tôt le matin et tard en soirée.

Une « nouvelle » inquiétante  : le gouvernement wallon est sur le point d’autoriser l’allongement de la piste de l’aéroport de Charleroi de 650 mètres afin de la porter de 2.550 m à 3.200 m. « Un chantier dont le budget oscille entre 25 et 30 millions d’euros, et que le ministre espère voir achevé en 2020 (l’étude d’incidence a débuté). Cet allongement permettra à l’aéroport d’accueillir des avions long-courriers pour des vols intercontinentaux, ce qui devrait attirer de nouvelles compagnies aériennes » et faire passer le nombre annuel de passagers de 7 millions (2015) à 11 millions en 2025 (1)

Qu’en est-il des heures d’activités de l’aéroport  ? Le dernier décret wallon (2006) autorise des décollages et atterrissages de 6h30 à 23h00 (avec une dérogation pour ce qui concerne les atterrissages qui peuvent avoir lieu après 23h00 pour les avions « en retard », ce qui est loin d’être exceptionnel – abus ? -)…

La menace  : avec l’augmentation du nombre de vols dans les années à venir, les pressions pour modifier ce décret dans le sens d’un nouvel élargissement de l’horaire des mouvements d’avions autorisés risquent de s’accentuer : des décollages dès 6h00 du matin, voire plus tôt encore ? Des atterrissages (hors retards) jusqu’à minuit ? Ce n’est pas de la science-fiction : cela pourrait arriver, si nous les laissons faire… (2)

Le développement des activités aéroportuaires à Charleroi s’accompagne de créations d’emplois dans la région. Mais l’argent public déjà dépensé et qui le sera encore dans ce secteur ne serait-il pas mieux utilisé s’il l’était dans des secteurs plus créateurs d’emplois (tant en nombre qu’en qualité) et plus orientés vers le développement durable et le respect des conditions de vie de la population ? (3)

Les citoyens sombreffois doivent faire entendre leurs voix ! Interpellez vos représentants PS, MR et CDH au Conseil Communal pour qu’ils se mouillent en faveur des intérêts de leurs concitoyens (4). Egalement : participez sans tarder (date limite : le 6 janvier !) à l’étude d’incidences menée par la Société Wallonne des Aéroports à propos de la demande de permis dans le cadre du projet d’allongement de la piste de l’aéroport (voir plus loin).

Voici un modèle de lettre :

Word - 15.5 ko

Les activités de l’aéroport de Charleroi doivent rester dans des limites supportables pour les riverains. Allongement de la piste ou pas, les heures d’activité de l’aéroport doivent être mieux respectées et, en aucun cas, ne doivent plus être encore élargies ! Il en va de notre qualité de vie et de notre santé ! Nos représentantes au Collège Communal, Danièle Hallet et Valérie Delporte, souhaitent, avec leurs partenaires dans la majorité, agir dans ce sens auprès des autorités wallonnes.

(1) « Le Soir » du 24.11.2016

(2) le 1er décret (1994) : de 7h00 à 22h00 ; le 2e (2004) : de 7h00 à 23h00 ; le 3e (2006) : de 6h30 à 23h00 + dérogation pour les avions « en retard » revenant à leur base après 23h00

(3) sans compter que l’essentiel des activités de Brussels South est le fait de la compagnie Ryanair qui pourrait, du jour au lendemain, décider d’abandonner Charleroi si un autre aéroport régional (dans le nord de la France, aux Pays-Bas,…) lui offrait des conditions financières encore plus alléchantes qu’à Charleroi. Dans ce cas des dizaines et des dizaines de millions d’€ d’argent public auront été dépensés inutilement ! Sans oublier que cette société représente tout ce que nous détestons : chantage à l’emploi, extorsion de subsides et autres avantages, surexploitation de ses travailleurs, magouilles « légales » pour éluder l’impôt et les cotisations ONSS,… Voir article « Ryanair, les secrets de la réussite » sur ce site (sous le lien Ligne Verte / Brussels South Ryanair, les secrets de la réussite)

(4) membres du Collège : http://www.sombreffe.be/commune/vie... ; conseillers communaux : http://www.sombreffe.be/commune/vie...

Etude d’incidences (allongement de la piste de l’aéroport) : réagissez !

Vous pouvez émettre vos « observations, suggestions et demandes de mise en évidence de points particuliers concernant le projet ainsi que présenter les alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences »,

-  SOIT en les adressant par écrit au Collège communal de la Ville de Charleroi - Place Charles II à 6000 CHARLEROI à l’attention du Service du Permis d’Environnement.
-  SOIT en les envoyant par courriel à l’adresse suivante : permisenvironnement@charleroi.be

Ne pas oublier d’indiquer vos nom, prénom et adresse. Et adressez une copie à la SA SOWAER, Avenue des Dessus de Lives, 8 à 5101 LOYERS laquelle la communique sans délai à l’auteur de l’étude d’incidences.

Forum