La consommation critique

Mouvement pour une alimentation responsable et solidaire

Sous la direction de Geoffrey Pleyers, éd. Desclee de Brouwer

Publié le vendredi 3 juin 2011

Le consommateur est-il cet acteur tant attendu, capable d’introduire des considérations éthiques dans un monde dominé par la dérégulation des marchés ? Dans les AMAP, les Groupes d’achats solidaires, les restaurants associatifs ou des réseaux de simplicité volontaire, des consom’acteurs organisent des circuits de distribution alternatifs, sensibilisent la population aux impacts de l’alimentation et questionnent les valeurs de la société de consommation.

Ce recueil offre un tour d’horizon d’expériences qui y contribuent en France, en Belgique, en Italie, en Angleterre et au Canada. Les contributions mettent en évidence les innovations mais aussi la continuité historique dans laquelle s’inscrivent ces acteurs contemporains. Elles analysent les pratiques, les formes d’engagement et conceptions du changement social des consom’acteurs ainsi que la reformulation de la critique qu’ils incarnent.

1. Consommation critique : des promesses de la modernité aux enjeux de l’âge global, Geoffrey Pleyers (FNRS/UCLouvain & CADIS-EHESS)

I. RÉSEAUX ALIMENTAIRES ALTERNATIFS

2. Les AMAP en France : entre consommation de produits fermiers locaux et un nouvel ordre de vie, Magali Zimmer (CNAM)

3. Les AMAP : diversité de pratiques et de significations, Fabrice Rippol (Université de Paris-Est-Créteil)

4. Le Groupe d’achats communs de Louvain-la-Neuve : convivialité et engagement, Samuel Hubaux (UC Louvain - LAAP)

5. Le Groupe d’achats communs de Barricade (Liège) : à petits pas vers un autre monde, Mélanie Louviaux (Université de Liège)

6. La consommation critique en Italie : les ambivalences de la politique au quotidien, Paola Rebughini (Université de Milan)

7. Les réseaux alimentaires alternatifs : un bilan critique, Damian Maye & James Kirwan (U. Gloucestershire, UK)

II. ALIMENTATION ET CONVIVIALITÉ

8. La simplicité volontaire, Émeline De Bouver (UCL, Chaire Hoover & CriDIS) 9. Le projet Otesha (Canada) : la consommation alternative par la communauté intentionnelle, Josée Madéia Charlebois (Université d’Ottawa) 10. Un restaurant associatif et autogéré à Paris,Mathieu Colloghan (Rouge et vert) 11. L’expérience italienne des Centres sociaux : résistance subjective et convivialité locale, Emanuele Toscano (Université de Rome-La Sapienza)

III. L’ALTERCONSOMMATION POUR DEVENIR ACTEUR DANS LA MONDIALISATION ?

12. S’engager autrement pour consommer autrement, Geoffrey Pleyers (FNRS/UCLouvain & CADIS-EHESS)

13. Le consommateur en tant que consom’acteur, Étienne Verhaegen (UC Louvain, IED)

14. Alterconsommation : la reconfiguration d’une critique, Jean De Munck (UC Louvain, CriDIS)

Postface : Mouvements sociaux et économie solidaire. Notes à propos de la consommation, Jean-Louis Laville (CNAM)

Forum