Moins de biens, plus de liens

Publié le samedi 7 novembre 2009

Le coin lecture

BMP - 147.6 ko

« Moins de biens, plus de liens » Face aux grands défis de ce début de 21è siècle (crises économique, climatique, alimentaire, accroissement des inégalités, épuisement des ressources naturelles…) nous sommes nombreux à nous demander, parfois découragés, « mais que faire !? ». Certes, nous pouvons nous contenter d’attendre que les acteurs politiques se bougent… En tant que citoyens, nous sommes là aussi pour influencer la politique. L’un n’empêche pas l’autre et nous pouvons commencer par nous bouger nous-mêmes !

C’est ce que nous propose Emeline de Bouver, selon qui il y aurait beaucoup à y gagner ! Dans son livre « Moins de biens, plus de liens », elle décrit le mouvement de la « simplicité volontaire ». Tout un programme ! Pas à suivre à la lettre, mais plutôt chacun à son rythme…

En prenant le temps de (re)découvrir les joies d’une « dématérialisation », d’un retour à des valeurs simples et en dehors du champ de la consommation : le « désencombrement », la rencontre, le service… mais aussi un temps de travail réduit et donc plus de temps pour soi et les autres, puisque moins de besoins et donc moins besoin d’argent… La boucle est bouclée. Ça laisse rêveur !

Emeline de Bouver, « Moins de biens, plus de liens. La simplicité volontaire : un nouvel engagement social », éd. Couleur Livres, pp. 120, 12 euros.