Conseil communal du 27 février 2013

Publié le mardi 19 février 2013

Voici nos commentaires sur quelques points :

A chaque Conseil communal, nous recevons des informations sur les arrêtés de police pris par le Bourgmestre (comme des interdictions de stationner, des mesures de protections face à l’effondrement d’un mur ...) ou sur les ordonnances, prises par le Collège, pour assurer la sécurité sur le territoire. Ce Conseil a vu l’opposition s’émouvoir des déviations mises en place suite à la fermeture du pont sous la ligne de chemin de fer (pont de St Amand) à Ligny. Cette mesure prise en concertation avec Fleurus a permis d’éviter pas mal d’embarras de circulation dans nos rues qui ne sont pas prévues pour un trafic important. Mais il est évident que dévier la circulation à cause de travaux (3 jours seulement) induira forcément des nuisances ailleurs ... Nous avions pris nos précautions, informé la population concernée via un tract distribué dans les écoles. Une preuve supplémentaire qu’il y a moyen de faire beaucoup mieux que la législature précédente.

La majorité a officiellement annoncé notre participation à l’appel à projet du PST (plan stratégique transversal). Ce qui veut dire qu’à la place de faire une déclaration de politique générale dans les 3 mois de l’installation du nouveau Conseil, nous prenons le temps de construire un plan d’actions en concertation avec le personnel communal et d’autres partenaires. Cette méthode de travail exclu les effets d’annonce, les phrases vides des grandes déclarations d’intentions plus politiquement correctes les unes que les autres pour se focaliser sur des fiches d’opérationnalisations (qui fait quoi, avec qui, quand et avec quel budget ?). Cette méthode de travail implique une écoute du personnel, des associations et des citoyens …ce qui prend du temps ! Les sombreffois seront informés des résultats de ce travail de construction de notre avenir.

Au CPAS, Valérie Delporte a entamé le processus de consultation du personnel, et entend bien emboiter le pas de la commune dans la construction de ce plan stratégique transversal (PST). Un premier effet concret de cette méthode de travail est que les informations circulent à nouveau entre l’administration et les conseillers, et surtout entre l’administration de la commune, active en matières sociales via son plan de cohésion, et le CPAS.

Luc Bauwin a présenté la limitation de la vitesse sur les 2 routes nationales qui traversent notre commune. La Région wallonne, gestionnaire de ces routes de liaison, RN29 (Charleroi-Gembloux) et RN93 (Namur-Nivelles), souhaitait améliorer le flux de transit en supprimant le 50km/h. Nous avons négocié dans le sens des intérêts des riverains, des usagers doux. Nous avons ainsi accepté une réduction de la longueur du 50km/h à une zone d’agglomération visible par la densité des constructions, en contrepartie la zone 70km/h créée permettra de sécuriser la chaussée sur une plus grande longueur. C’est la première étape qui permettra ensuite d’aménager des traversées sécurisées, un éclairage adéquat pour les passages piétons, … Nul doute que la future CCATM (commission consultative communale d’aménagement du territoire et de la mobilité) sera interpelée pour avis sur les étapes suivantes de la sécurisation routière dans nos villages.

Embellissement des cimetières : c’est un projet qui date, qui était bloqué et peut enfin se réaliser. Le budget 2013 et les subsides reçus permettront un assainissement du cimetière de Tongrinne, la création d’une pelouse de dispersion des cendres et un espace cinéraire.

Le Conseil a décidé de lancer la procédure de renouvellement de la CCATM (Commission consultative communale de l’aménagement du territoire et de la mobilité) et un appel à candidature pour compléter le cadre de la CLDR (Commission locale de développement rural), ainsi que de notre participation au Contrat de Rivière Sambre & Affluents.

Nous avons, comme à chaque début de législature, désigné les représentants aux mandats dérivés. Nos conseillers communaux sont donc mandatés pour représenter Sombreffe dans les instances des intercommunales et autres associations qui couvrent notre territoire (ex . le BEP, bureau économique provincial, la Cité des Couteliers …). La liste complète des désignations sera bientôt publiée.

Canal C en a fait un reportage qui décrit bien la force tranquille de la nouvelle majorité dans son travail d’amélioration du cadre de vie à Sombreffe et l’amertume persistante de l’ancien bourgmestre qui au lieu de voir les avancées, bute sur "ce qu’il aurait fallu faire en plus mais qu’il n’a pas fait non plus durant 12 ans"...

http://www.canalc.be/index.php?opti...

Ordre du jour :

PDF - 143.9 ko

Le procès-verbal point par point sera prochainement téléchargeable sur le site internet de la commune. Rapports conseils communaux Sombreffe

Forum